Qui sommes-nous ?

Vous vous demandez qui se cache derrière Mulebar ?
Depuis combien de temps la société existe ?
Pourquoi les Mules ? Comment est née l'idée ?
La marque est-elle française ?
Un champion olympique est-il vraiment à la tête de cette entreprise ?...
On vous dit tout !

Notre histoire

L’histoire de MuleBar commence en 2002, aux confins de la Cordillère des Andes sur les pentes de l’Acongagua (6962m), le point culminant de l’Amérique du Sud. Alex et Jimmy, deux passionnés de sports et d’aventures ratent leur ascension à cause de troubles digestifs liés à leur alimentation contenant des conservateurs et des additifs.

A leur retour en Angleterre, ils se lancent dans la formulation de barres avec des céréales, des graines et des fruits pour leurs besoins personnels et ceux de leurs amis cyclistes. La demande grandissante au fil des ans les pousse à lâcher leurs jobs pour monter leur société "Fuel for Adventure" en 2007. Quand il a fallu trouver un nom de marque et un logo, ils ont naturellement choisi la mule, un animal très endurant, mais aussi en hommage à la "Plaza de Mulas", le nom du camp de base N°1 sur l’Aconcagua car les porteurs utilisent tous des mules pour accompagner les expéditions.

En 2009, Grégoire Dandres rencontre Alex via un ami commun et ils décident de lancer la distribution de Mulebar en France. À cette époque le marché de la nutrition sportive est en sommeil, la plupart des marques appartiennent à des laboratoires pharmaceutiques, très peu sont 100% naturelles et bonnes en goût l’unique priorité étant la performance. Le succès de Mulebar est immédiat avec son approche décalée mettant en avant la naturalité, le plaisir et le goût avec des recettes vraiment innovantes. Aujourd’hui toutes les marques mettent en avant la naturalité et le plaisir, beaucoup ont aussi copié nos recettes et nos concepts (écorecharges, pulpes de fruits) une belle reconnaissance pour Mulebar plus de 10 ans après !

                                                  Portrait Grégoire Dandres

En 2014 à Marseille, Grégoire rencontre Denis Gargaud, athlète professionnel en canoé slalom, qui cherche un distributeur pour Duo Tonic, sa jeune marque de boisson/gel 2 en 1 en écorecharges, un concept révolutionnaire pour l'époque!. En 2015, ils rachètent ensemble Mulebar à Alex et Jimmy qui ont d'autres projets chacun de leur côté.

Fin 2016, ils lèvent des fonds afin de relancer la marque avec un nouveau logo, de nouveaux emballages plus gourmands, de nouvelles recettes de barres, plus de références bio et vegan, une gamme de pulpes de fruits et de nouveaux gels conditionnés dans un tube doté d’un bouchon refermable et réutilisable. Duo Tonic passe aussi sous la marque Mulebar pour créer la catégorie des écorecharges de gels. Toujours en 2016 Denis devient champion Olympique à Rio (voir la course ici) les ventes accélèrent, la marque s’ouvre à l’international et l’équipe s’agrandit pour compter jusqu'à 7 personnes.

                                         Denis Gargaud champion Olympique

En 2018, Mulebar lance une gamme de Muesli qui connaît un joli succès mais les quantités minimales de production sont bien trop importantes par rapport à la date limite de consommation trop courte, la gamme est arrêtée fin 2019.
 
En 2019, Denis décide de se consacrer à 100% au Canoé pour espérer se qualifier pour les J.O de Tokyo. Il se retire de l'opérationnel mais reste un associé impliqué notamment dans la conception des nouveaux produits avec ses amis tous athlètes professionnels. 

2020 marque une année noire pour Mulebar avec la crise du Covid et l'arrêt de toutes les compétitions pendant de très longs mois, plusieurs confinements et la fermeture des magasins partout dans le monde. La marque est en grand danger. La décision est prise de se séparer de l'équipe pour espérer continuer l'aventure. Grégoire Dandres reste seul à bord pour essayer de sauver la Mule.

Mars 2021 marque la reprise assez extraordinaire des ventes notamment via internet, avec un gros succès de nos écorecharges de gels lié au mouvement #noplastic, puis le retour des compétitions et la réouverture des magasins en France comme à l'étranger. Beaucoup ont malheureusement décidé de faire l'impasse sur la nutrition ou fortement réduit l'offre, c'est leur choix. Denis rate la qualif pour Tokyo mais gagne les championnats de France, les championnats d'Europe, la coupe du monde et finira 5ème aux championnats du monde. Sa carrière sportive est relancée avec les JO de Paris 2024 comme nouvel objectif.

                                      Denis Gargaud champion d'Europe 2021

Mulebar est sauvée et repart de plus belle avec une organisation on ne peut plus souple, de nouveaux distributeurs au Royaume-uni, à la Réunion, aux Antilles et très bientôt en Asie où la marque plaît énormément.

L'histoire continue et vues les innombrables marques de sympathie reçues pendant la crise et le nombre de nouveaux clients acquis depuis quelques mois ... les plus belles pages de la marque restent à écrire.

Je ne lâcherai rien !
Grégoire Dandres