Les meilleures barres protéinées vegan

Sur le marché en forte croissance des barres protéinées et des protéines en poudre, les marques utilisent soit des protéines animales, la plus utilisée étant la Whey protein issue du lait, soit des protéines végétales issues de légumineuses. Pour ses barres protéinées vegan, Mulebar LA marque de nutrition sportive 100% naturelle, utilise de la protéine de pois dans sa recette saveur Fraise amande et de la protéine de soja dans sa barre saveur au chocolat. Si vous vous demandez à quoi servent les barres protéinées, voici de quoi vous mettre à niveau. Découvrez ci-dessous pourquoi les barres Mulebar sont les meilleures barres protéinées vegan du marché.

Qu’est-ce qu’une barre protéinée ?

Une barre protéinée est un snack qui ressemble à une barre de céréales ou aux fruits, mais qui est volontairement riche en protéines. Ce segment du marché de la nutrition pour le sport est en plein boom si bien que même les multinationales de la barre chocolatée industrielle ont décliné chacune de leurs recettes best-sellers en version protéinée.

L’apport en protéines varie beaucoup d’une marque à l’autre et selon le type d’utilisation du produit. De 15% à 25% pour les barres de récupération, destinées à la reconstruction musculaire après activité physique soutenue. De 25% à 50% pour les barres dites « hyperprotéinées » destinées aux adeptes de la musculation qui veulent créer rapidement de la masse musculaire. Pour cette population, la consommation se fait essentiellement avec des produits en poudre, au chocolat, au caramel ou à la vanille, bus sous forme liquide dans un shaker avec des œufs, du lait et du lait végétal. On rentre alors dans la catégorie des compléments alimentaires ou l’offre est très large. Les barres hyperprotéinées ne sont pas très plaisantes à consommer en snacking. Elles sont généralement très farineuses en tout cas selon mes goûts.

Les protéines utilisées sur le marché sont principalement d’origine animale comme la whey protein (ou lactosérum) issue du lait, parfois de caséine et de l’albumine d’œuf. Certaines marques optent pour des protéines végétales donc vegan, plus digestes d’autant plus si le produit est consommé pendant l’effort.

En effet, les effets indésirables de la whey protein de des protein bar sont peu compatibles avec les sports d’endurance qui se pratiquent en outdoor. Flatulences, diarrhée, sensation d’avoir l’estomac plein, constipation et d’autres gênes intestinales sont fréquentes.

Une barre protéinée contient des glucides et des lipides. Dans tous les cas, sa consommation n’est pas destinée à perdre du poids.

A quoi servent les protéines dans l’organisme ?

Les protéines sont l’une des trois grandes familles de macronutriments, avec les glucides et les lipides,  garantissant l’apport énergétique au corps humain lors de l’alimentation.

Les acides aminés sont l’unité de base constituant les protéines. Il existe beaucoup d’acides aminés différents mais seulement vingt sont synthétisés par notre organisme pour la fabrication des protéines. Parmi ces 20 acides aminés, 11 sont fabriqués par le corps humain. Les 9 autres doivent être apportés par l’alimentation lors des repas ou grâce à des produits spécifiques de nutrition sportive.

Dans l’organisme, les protéines jouent des rôles essentiels :

  • Elles jouent un rôle structurant en participant à la fabrication des tissus musculaires, des cheveux, des ongles et des poils, de la matrice osseuse, de la peau, des cartilages etc…
  • Elles participent aussi à de nombreux processus physiologiques, par exemple sous la forme d’enzymes digestives, d’hémoglobine, d’hormones, de récepteurs ou d’anticorps.
  • Les protéines aident à brûler les graisses et stabilisent l’appétit grâce à la production d’hormones qui régulent la faim.


Elles constituent aussi l’unique source d’azote pour l’organisme. L’azote est primordial pour la respiration.

Quelle quantité de protéines doit-on consommer chaque jour ?

Selon l’OMS, un adulte sédentaire doit en consommer 0,8g par Kg de poids de corps (un homme de 80kg a besoin de 64g par jour). Un adulte sportif (un trailer ou un cycliste par exemple) ou qui veut prendre de la masse musculaire peut aller jusqu’à 2g par Kg de poids de corps soit 160g de protéine par jour.

Quels sont les aliments les plus riches en protéines ?

La palme revient à la spiruline, l’aliment le plus protéiné. Cette algue contient 65 g de protéines pour 100 g, soit le double de l’apport du soja. Son autre caractéristique est que 80 et 90% de ces protéines sont assimilables par notre organisme. Elle est aussi très riche en acides aminés. C’est l’ingrédient star de beaucoup de régimes chez les sportifs.

Viennent ensuite le soja, les graines de chanvre, les fèves, les graines de courges, les haricots Hazuki, le beurre d’arachide, les lentilles, le fenugrec (épice), les haricots noirs, les pois chiches, le quinoa, les amandes, les noix de cajou et les graines de chia la liste n’est pas exhaustive.

A noter que les fruits sont moins riches en protéines que les légumineuses. Les fruits dont les apports protéiniques sont les plus riches sont les pruneaux, les pêches, les kiwis, les figues, les mûres, le jacquier, la goyave, le pamplemousse, l’avocat, les abricots, le melon et les raisins secs.

Mauvaise nouvelle ! Contrairement à ce qu’on peut lire dans les avis et les reviews, la bière ne contient que 0,4% de protéines. Ce n’est donc pas la boisson miracle pour la récupération d’après course au bar. En revanche elle facilite le transit. Pauvre en sodium mais bourrée de potassium et composée d’au moins 90 % d’eau, la bière est un excellent diurétique au cas où vous n’ayez pas assez transpiré pendant votre séance de sport.

Quels sont les risques d’une surconsommation de « prot »

Tout apport « en trop », non consommé par l’organisme, est transformé en matière grasse. L’autre inconvénient majeur est la mauvaise haleine. Il ne sert donc à rien de consommer plus que ce qui est requis.

Quand consommer des barres protéinées ?

On peut consommer des barres protéinées soit pendant l’effort pour les sports d’endurance, soit après l’effort, entre deux entraînements, on parle alors de barre de récupération. La protéine participe à la reconstruction musculaire en réparant les micro lésions causées par la pratique sportive. Les sportifs assidus comme les triathlètes en consomment tous les jours.

Sinon elles s’utilisent comme encas à n’importe quel moment de la journée pour combler un petit creux entre deux repas. Ces barres restent généralement assez sucrées ou grasses, il ne faut donc pas en abuser sans faire de sport pour éliminer les calories absorbées.

Barre protéinée Mulebar goût fraise amande

Barre protéinée vegan Mulebar fraise amande

Cette barre protéinée Mulebar vegan fraise amande est à la fois fruitée, croustillante et facile à mâcher. Une valeur sure, avec une faible teneur en sucres, pour se faire plaisir pendant ou après l’effort voire en encas sans culpabiliser.

La protéine de pois est extraite du pois jaune, et non du pois vert car le pois jaune est une bien meilleure source de protéine végétale (80 à 85%), de nutriments, de fibres, de minéraux, de vitamines (E, D, K, A) et d’acides aminés. Elle est recommandée dans le cadre du sport et de la musculation d’autant plus si vous souhaitez limiter voire éviter toute protéine d’origine animale dans votre alimentation.

Parmi ses principaux avantages, on trouve :

  • Digestion et assimilation lente qui facilité la sensation de satiété
  • Construction de masse musculaire, réparation des micro lésions post activité
  • Faible en graisse et en cholestérol
  • Indice glycémique bas donc une libération énergétique lente

Il n’existe pas de contre-indication majeure à la consommation de cette protéine végétale. Les allergies sont très rares c’est pourquoi elle est souvent conseillée aux personnes allergiques aux produits laitiers ou au soja.

Riche en fibres, l’amande favorise le transit intestinal. Elle limite aussi le risque de contracter le cancer du côlon. Les amandes sont bonnes pour le cœur.

  • Une baisse du risque de diabète de 13%
  • Réduction du mauvais cholestérol (LDL) ainsi qu’une augmentation du bon cholestérol
  • Prévention des risques d’hypertension (grâce au potassium qu’elles contiennent).

La Fraise est riche en fibres, pauvre en sucres et contient des vitamines C et B9. Elle est également source de manganèse, de calcium, de magnésium et elle regorge d’antioxydants.

Ingrédients :

Sirop de Riz, Amandes (20%), protéine de poix (13%), Figues, billes de protéines (protéine de soja, tapioca, carbonate de calcium, sel) 11%, Raisins, fraise déshydratée 4,5%, Poudre d’orange, huile de tournesol.

Informations nutritionnelles :

 

100g

Barre

Énergie kJ

1639

688

Énergie kCal

390

164

Matières grasses (g)

12.4

5.2

Dont acides gras saturés (g)

1.1

0.5

Glucides (g)

43.4

18.2

Dont sucres (g)

30.7

12.9

Fibres alimentaires (g)

4.2

1.8

Protéine (g)

24.1

10.1

Sel (g)

0.8

0.3

Barre protéinée Mulebar goût chocolat

Barre protéinée Mulebar chocolat avec de la protéine de soja

Cette nouvelle barre protéinée vegan Mulebar au chocolat est non seulement un pur délice mais elle est très agréable à mâcher avec ses petites billes croustillantes de soja. Nous l’avons créé aussi pour qu’elle convienne aux personnes cherchant un snack ni trop sucré ni trop gras. Sa teneur en calories est faible avec seulement 5g de sucres et 3g de matières grasses. Difficile de faire moins en gardant un goût aussi appétissant !

La protéine de soja, issue la fève, est naturellement faible en gras et graisses saturées et riche en protéines (50%).

Parmi ses principaux avantages, on trouve :

  • Construction de masse musculaire, réparation des micro lésions post activité
  • Prévention du cancer de la prostate et du sein
  • Lutte contre le mauvais cholestérol
  • Favorise la solidité des os contre l’ostéoporose
  • Alternative aux protéines animales

Le chocolat c’est bon pour le moral et le mental surtout lorsque le corps est soumis à rudes conditions pendant l’effort. Il contient des alcaloïdes comme la théophylline, la théobromine et la caféine qui rendent plus tonique et favorisent l’éveil et la vigilance. Les avis sont unanimes, quand le corps lâche, c’est le mental qui prend le dessus pour aller jusqu’à la ligne d’arrivée.

Ingrédients :

Avoine, billes de protéines de soja (isolat de protéines de soja, amidon de tapioca, stabilisateur : carbonate de calcium, sel)(21%), extrait de chicorée, sirop de riz, isolat de protéines de soja, chocolat noir (5%) (pâte de cacao, sucre de canne, beurre de cacao, poudre de vanille naturelle), huile de colza, arôme naturel (1%).

Informations nutritionnelles :

 

100g

Énergie kJ

1364

573

Énergie kCal

325

137

Matières grasses (g)

7,2

3

Dont acides gras saturés (g)

1.8

0.8

Glucides (g)

30

13

Dont sucres (g)

12

5.2

Fibres alimentaires (g)

20

8.4

Protéine (g)

25

10

Sel (g)

0.89

0.37

En conclusion

L’offre de produits protéinés est très large. Les barres protéinées vegan Mule bar sont parfaites pour un encas ou la pratique sportive post entraînement voire pendant les courses d’endurance comme l’ultra trail ou le cyclisme sur route. Les protéines végétales, pois ou soja, n’entraînent aucuns problèmes intestinaux. Elles sont aussi beaucoup moins farineuses que la whey protein ce qui fait que les barres restent moelleuses et faciles à mastiquer. Un avantage non négligeable si consommées pendant l’effort pour réduire la dépense énergétique.

 

Informations additionnelles :

Prix : 2,7€ TTC la barre de 42g

Disponibles en pack de 4 ou boite de 15 avec un discount

Inscrivez vous à la newsletter Mulebar pour recevoir un code promo

Livraison en 48h

Sans conservateurs, sans colorants, sans huile de palme, vegan

Ces deux barres ne sont pas bio et contiennent du gluten

Deux barres protéinées Mulebar

Une Mulebar ne s'arrête jamais

En lire +

Recharge de glycogene avec la gamme de nutrition sportive sportive Mulebar

L’importance du glycogène pour les sportifs

Pour les athlètes cherchant à maximiser leurs performances et leur endurance, comprendre le rôle du glycogène est crucial. Ce blog explore pourquoi le glycogène est une source d’énergie puissante et comment vous pouvez exploiter son potentiel.

Deux sachets de spiruline Mulebar

La spiruline : un super aliment pour le sport

Dévoilez le pouvoir de la spiruline dans le sport ! Apprenez comment ce super aliment non seulement booste l’énergie et l’endurance, mais aide également à une récupération plus rapide et améliore la santé des athlètes.