Vous rêvez de participer à l’UTMB ?

Course UTMB

 

Le rêve d’une vie : participer à l’UTMB !

Oui oui, nous parlons bien d’un des ultra-trails les plus difficiles au monde. En bon compétiteur, on espère tous atteindre le sommet, le meilleur niveau, l’ultime compétition dans son domaine à un moment dans sa vie. Et bien cher ami traileur, voici quelques explications et conseils pour prétendre participer à l’UTMB et (on l’espère) le terminer ! Attention, dans cet article tu ne trouveras pas de programme clé en main au succès infaillible mais de nombreux conseils sur la préparation, le déroulement du jour J, la nutrition sportive (by Mulebar)… Un condensé d’informations qui te permettront un jour peut-être de franchir la ligne de départ.

 

UTM quoi ?

L’Ultra Trail du Mont Blanc (UTMB) c’est une compétition sportive de course à pied en montagne qui rassemble 2 300 coureurs de toutes nationalités. Avec un parcours de 171km traversant 3 pays (France/Italie/Suisse) et un dénivelé positif de 10 000 mètres, c’est L’évènement mondial de cette discipline. Des conditions extrêmes (vent/pluie/nuit/froid/neige), un temps de course limité (maximum 47h), les meilleurs traileurs du monde, le tout dans la mecque des sports outdoor : Chamonix. Autrement dit, l’UTMB c’est la course d’une vie, le Graal du traileur !

C’est bon on vous a assez motivé ? Alors c’est parti ! Pour répondre à ce défi hors norme, toute l’équipe s’est mis en 4 pour vous donner quelques conseils de préparation physique, prépa matériel et quelques petits secrets spécial Mulebar 😉

On vous explique tout !

 

Mais comment je fais pour être sélectionné ?

Le règlement mentionne que cette course est ouverte aux professionnels comme aux amateurs, cependant, pour y participer c’est un peu plus compliqué que ça.

La première grande règle : Posséder 10 points ITRA. Ce sont des points accumulés lorsque vous participez à des courses qualificatives et qui vous permettent d’obtenir entre 1 et 6 points. Conclusion : Il est nécessaire de se préparer au moins 1 an à l’avance !

La liste des courses qualitatives est juste ici

Une fois les points de qualification obtenus, c’est le moment de se pré-inscrire pour accéder au tirage au sort et de croiser les doigts. C’est le moment de prier ! 🙏

Une autre alternative pour décrocher le gros lot : Faire un don de 2 000€ en plus des frais d’inscription à l’une des associations soutenues par l’UTMB. 140 dossards solidaires sont disponibles chaque année.

(NB : Si la chance ne te sourit pas, tu disposeras d’un avantage sur le tirage de l’année prochaine).

 

Ligne de départ UTMB

 

C’est le moment de se chauffer !

Revenons donc 1 an avant ta participation à l’UTMB.

Rien de neuf si on te dit qu’il faut envisager un vrai planning d’entrainement. De nombreux plannings de préparations de l’UTMB sont disponibles en ligne, à toi de trouver l’entrainement le plus adapté à ton niveau.

On a synthétisé le tout en 8 conseils :

N°1 : Alterner les activités

Le volume d’entrainement étant important, ajouter d’autres sports que la course à pied permettra d’éviter blessure ou lassitude

N°2 : Travailler le dénivelé

cette course étant une succession de montées et de descentes, il faut entraîner son corps à l’exercice. Alors pour les citadins, les weekends en montagne s’imposent (et sans raclette ! 😉)

N°3 : Tester son matériel

l’UTMB impose un matériel spécifique (voir dans l’article plus bas). Il est donc nécessaire de s’y accoutumer de suite (tester son adaptabilité, son confort…) et se préparer à courir avec plusieurs kilos sur le dos

N°4 : S’entraîner de nuit

2 nuits blanches à courir (oui, on a osé partir du principe que vous ne finirez pas en 21h 😉) ça ne s’improvise pas. Il faut s’habituer aux repères de nuit et à l’éclairage de la lampe frontale. Ne vous en faites pas, cet effort sera récompensé par un lever de soleil mémorable !

N°5 : Prendre des pauses sans culpabiliser.

La préparation est importante et longue. S’octroyer des jours off sans sport sera un bon moyen de prendre du recul, de revenir plus frais et motivé sur les chemins

N°6 : Bien récupérer

les moments de récupération sont aussi importants que les entrainements. Kiné, méditation, automassage, étirements et yoga seront de mise ! Vous nous direz merci à la ligne d’arrivée.

N°7 : Se préparer mentalement

Sois prêt à souffrir et à te dépasser en anticipant au maximum ce que tu vas devoir affronter. Étudie la course en détail et les moments difficiles pour les surmonter une fois sur place. Ce n’est pas un secret, tout est dans le mental !

N°8 : Bichonner son système digestif

Le Kombucha sera ton meilleur ami ! Riche en probiotiques cette potion magique stimule la flore intestinale en formant un rempart contre les mauvaises bactéries et aide à purifier l’organisme en éliminant les toxines.

Traileur de nuit UTMB

 

Et on mange quoi pendant 47h ?

Ta nutrition et ton hydratation sur l’UTMB passeront par des barres et gels énergétiques pour te permettre non seulement de satisfaire ton besoin de mastication mais aussi pour compléter ton apport énergétique pendant l’effort.

La nutrition est primordiale et doit être prévue 1 an à l’avance dès l’entrainement. Il est important de trouver un équilibre subtil entre :

  • La digestibilité des produits
  • Tes besoins énergétiques
  • Tes envies pendant l’effort (liquide ou solide, salée ou sucrée…)
  • Ton rythme de consommation

Pour une course qui demande un effort de cette ampleur, la consommation de 10 à 15g de glucides par heure sous forme solide est nécessaire. Cela peut se faire par l’ingestion d’une ½ banane, 1 pâte d’amande ou ½ barre énergétique toutes les 1h à 1h30.

On conseillera de consommer les barres énergétiques quand vous avez un peu temps et que vous pouvez mâcher soigneusement (à l’arrêt ou dans les passages moins intenses comme le plat ou les descentes peu techniques). Les gels seront à réserver avant une montée redoutable ou en cas de fringales ; bref, des moments dans lesquels votre corps a un besoin urgent de glucose. Ils peuvent aussi être consommés vers la fin de l’épreuve où mastication et digestion seront difficiles.

Chez Mulebar, on s’efforce tous les jours de répondre au mieux à vos besoins, c’est pourquoi notre gamme a été pensée et adaptée pour répondre à des grands défis, comme celui de l’UTMB.

Attention à ne jamais attendre la fringale avant de manger. Il faut s’alimenter quand on est encore frais !

NB : La course dispose de points de ravitaillement (riz, pomme de terre, fromage frais, jambon…) pour faire le plein d’énergie.

 

Obligé d’avoir un matériel spécifique ?

Un minimum de matériel est obligatoire pour participer. La liste ci-dessous a été créée par les organisateurs de l’évènement pour te permettre de réaliser ce défi en pleine sécurité :

  • Une pièce d’identité
  • Un sac
  • Une veste avec capuche imperméable et respirante
  • Un second vêtement chaud
  • Des gants
  • Un bonnet
  • Une casquette
  • Un pantalon de course ou collant
  • Un sur-pantalon imperméable
  • Un gobelet (pas de bidon ou flasque)
  • 2 lampes frontales
  • Un téléphone mobile (opérationnel dans les trois pays)
  • Un sifflet
  • Un strap
  • Une couverture de survie
  • Une réserve d’eau d’1 litre minimum
  • Un ravito (l’UTMB recommande 2 gels et 2 barres minimum)

Sans ce matériel, impossible de passer la ligne de départ. Si tu souhaites plus d’informations et de recommandations de l’organisation de l’UTMB sur le matériel nécessaire c’est ici. Ils proposent aussi des kits grand froid et canicule.

 

Ça ressemble à quoi en vrai ?

Best of UTMB

 

<figure><iframe width= »1120″ height= »630″ src= »https://www.youtube.com/embed/l5vDz29uS0o » frameborder= »0″ allow= »accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture » allowfullscreen= » »></iframe></figure>

Alors si cet article t’a surmotivé, n’hésite pas à contacter Benoit Lançon notre ambassadeur Ultra-trail pour de précieux conseils et nous écrire pour des conseils nutrition.

 

L’équipe Mulebar

Articles similaires
7 vrais conseils pour cyclistes
7 choses à savoir quand on est cycliste !

7 choses à savoir quand on est cycliste Notre spécialiste...

Les 5 nouveaux sports à tester de toute urgence !

Les 5 nouveaux sports à tester de toute urgence !...